"Jours de cendre à Istanbul" de Berdjouhi

Publié le par Loupiote

Le 24 avril 1915, 600 intellectuels arméniens sont arrêtés à Istanbul. Cette rafle marque le début du génocide arménien qui fera 1,2 millions de morts. Berdjouhi est la jeune épouse d'un des ces intellectuels. Arménienne issue d'une famille aisée, elle épouse le militant Ara et s'installe avec lui dans la capitale turc. Après son arrestation, elle devra organiser sa vie pour survivre et resister à l'opression Turc.

Ce livre n'est pas un roman mais le témoignage de Berdjouhi, écrit 20 ans après les faits. D'un point de vue littéraire, ça ne vaut pas grand chose à mon avis. Le style est désué, trop appliqué. L'auteur est une jeune fille de bonne famille et ça se sent. Il n'empêche que ce livre a le mérite de mettre en lumière un épisode peu connu de l'histoire du monde, celui du massacre des arméniens d'Anatolie par les turcs sous les yeux aveugles de l'Europe, trop occupée à se faire la guerre.

A Istanbul, les arméniens s'organisent et résistent. Les femmes jouent d'ailleurs un rôle centrale. Elles transmettent les informations, recherchent les enfants arméniens enlevés pour être elevés par des famille turques pour les rendre à leur famille quand c'est possible, cachent les hommes recherchés par la police turque...

Berdjouhi s'exilera en Bulgarie avec son fils puis deviendra membre du parlement de la République d'Arménie de 1918 à 1922. Son mari, Ara, ne reviendra jamais des prisons turques...

Publié dans Je lis des livres

Commenter cet article

Gaelle 21/09/2006 12:49

Bien d'accord avec toi, c'est tout l'avantage d'une large PAL. Moi j'ai aussi  Tom Sharpe à proposer. Et Stephen Mac Cauley, mais ils sont dans ma liste de livres lus ! Donc ton (ou ta) Pratchett m'intéresse, doublement si elle vient grossir ma PAL. Je vais plancher sur la question. Je suis en train de compter ma PAL. C'est long...

Gaelle 20/09/2006 23:37

1) Tu as raison naturellement ! Je suis en ce moment en train de revoir des épisodes d'une série que j'adore malgré sa violence et dont je vais parler un des ces quatre : OZ , et elle démontre très bien que la pulsion de s'entretuer est viscérale chez l'humain. Avec humour ... mais pas assez pour nous regonfler le moral. Donc 2) :Promis. On a un urgent besoin d'antidotes... T'as rien dans ta PAL qui pourrait faire l'affaire ?

Loupiote 21/09/2006 10:53

Un livre drôle, est-ce que j'ai ça moi? ha oui, j'ai du Pratchett, d'après mr Loupiote, c'est désopilant.  C'est l'avantage d'avoire une grosse PAL, c'est qu'on peut choisir son livre en fonction de son humeur.

choupynette 20/09/2006 23:09

Je rejoins ce que dis Gaëlle en ajoutant ceci: il ne s'agit aps seulement d'argent, de pouvoir, etc. Il faut être lucide: telle est la nature humaine. Sinon pourquoi y aurait-il autant de meurtres dans nos civilisations "civilisées et domestiquées"... Propos réjouissant n'est-ce pas? Bon qui sera la première à lire un truc comique se dépêche d'en faire une critique!!!

Gaelle 20/09/2006 16:32

Oui, ça  ne changera et je crois qu'on peut dire en toute lucidité que ça ne changera jamais. Pas de paix possible dans un monde où les tractations priment, où stopper la route de la drogue est un profit de taille que personne ne veut perdre, où on fait la guerre quand on peut en retirer un bénéfice financier... et où les faibles se font piétiner, partout, et deviennent même des marchandises. Qui sont si bon marché, en plus, que n'importe quel salaud, ou presque, peut se les offrir.A vrai dire, Loupiote... quand j'ouvre le journal le matin ça me casse le moral pour la journée !Ne me remercie pas de mon passage, je devrais passer beaucoup plus souvent ! Je te connais encore trop peu. Mais le problème, c'est que toutes ces rencontres avec des gens intéressants et sympathiques, avec qui on peut parler de choses graves ou rire un bon coup, je ne m'y attendais pas, pas à cette échelle en tout cas... et je manque de temps pour vous visiter autant que je voudrais. Mais je suis là, et je reviendrai ! Bises et bonne fin de journée !

Gaelle 20/09/2006 10:12

Choupynette, t'étais à Visa pour l'Image ? Tu as pu y croiser une de mes cousines ! A part ça, oui le sujet fait froid dans le dos... mais c'est important qu'il y ait des romans pour crier bien fort que ces massacres ONT EXISTÉ.Je lisais hier dans le journal ce qui se passe en ce moment au Darfour, dans un camp de réfugiés pris entre deux feux et qui vont finir assassinés menu. Sous les yeux de l'ONU. Mais il paraît que ce qui change la donne, c'est que le Soudan est devenu un partenaire pétrolier. Du coup, on peut laisser crever ces gens. Pas de problème... Bonne journée Loupiote, et MERCI pour ton commentaire chez moi hier ! J'avais oublié de te remercier !!

Loupiote 20/09/2006 11:59

Gaêlle, ce qui est triste c'est que l'Homme ne tire aucune leçon de son histoire. Après le génocide des juifs, on s'est écrié "plus jamais ça". Et pourtant ça a recommencé... ailleurs...
Merci pour ton passage sur mon blog.