L’ETRANGE CONTREE de Ernest Hemingway

Publié le par Loupiote

Tirée du recueil Le chaud et le froid.

 

 

 

Titre original : The Strange country. Traduit de l’américain par Pierre Gugliemina.

 

 

 

 

 

D’Hemingway, jusqu’ici je n’avais lu que « Le vieil homme et la mer ». Et encore je n’en garde qu’un vague souvenir, ce lui de l’ennui. Ce livre m’a tellement marqué que lorsque j’ai acheté « L’étrange contrée » j’étais persuadée de n’avoir rien lu de cet auteur. Il a fallut que j’entende parler de Vieil homme et la mer sur un blog ou un forum pour m’apercevoir de mon erreur.

 

 

 

« L’étrange contrée est un cours roman qui nous parle d’un homme et d’une femme (beaucoup plus jeune) qui quittent Miami pour aller vers l’Ouest. Au fil des pages on comprend que la jeune femme est la fille d’une ancienne maîtresse de l’homme. Ils dorment dans des motels, font l’amour parce que « comme ça on saurait », ils boivent du whisky et de la bière, elle pose des questions, il la rassure, il lit le journal pour suivre l’évolution de la guerre d’Espagne, il est écrivain et ils seront heureux dans l’ouest, non ? Oui nous serons heureux…

 

 

 

Voilà un livre étrange. On a l’impression de le prendre en cours et de ne pas avoir la fin. Cependant, ce n’est pas gênant. J’ai été séduite par l’écriture d’Hemingway et ce livre est comme les mises en bouche que l’on vous sert avant le repas pour vous ouvrir l’appétit. C’est bon mais ça ne nourrit pas son homme. Alors je me dis que j’en reprendrais bien un peu de cet auteur. Quelque chose de plus consistant et de tout aussi savoureux. Pourquoi pas "l’Adieu aux armes" ? A voir…

 

 

 

 

Publié dans Je lis des livres

Commenter cet article

Gaelle 26/10/2006 13:06

Alors je pense que "l'Adieu aux Armes" risque de te plaire plus que "le vieil homme et la mer", qui m'a ennuyée moi aussi, je l'avoue ! On doit nous l'infliger trop tôt. C'est comme 'Eugénie Grandet" de Balzac, que j'ai subi telle une lente torture en quatrième, avant de découvrir qu'il y avait de biens meilleurs Balzac pour appâter le client !! Comme me disait un monsieur charmant il y a peu au sujet d'Eugénie, "C'est comme un long plan séquence qui n'en finit pas, le réalisateur s'est barré avec son équipe sur un autre tournage et la caméra tourne encore, bravement."

kevin 26/10/2006 11:21

Coucou ! P’tit message d’information : je viens de changer l’adresse mon blog, Bookiweb est désormais visible à l’adresse suivante : http://bookiweb.hautetfort.com/ … Ton blog est évidemment toujours dans mes liens… A très bientôt !
 

Jo Ann 26/10/2006 00:04

J'ai tenté L'Étrange contrée l'année dernière... Soit je n'ai rien compris au livre, soit il était ennuyeux. Je veux lire Le vieil homme et la mer, histoire de compenser mes lacunes en classiques, mais l'écriture ne m'a pas charmée ni rien... :(

choupynette 25/10/2006 16:21

J'avais moi aussi un souvenir mitigé, si ce n'est très lointaind u vielhomme et la mer, lu en cours d'anglais... et depuis, Hemingway ne m'inspire pas trop... Un ami à lu l'adieu aux armes et n'a pas été emballé. Je ne sais pas si je tenterai le coup..