"Geai" de Christian Bobin

Publié le par Loupiote

 "Geai était morte depuis deux mille trois cent quanrante-deux jours quand elle commença à sourire." Et Albain, huit ans, était là pour la voir.

Christian Bobin nous livre ici, un joli petit roman de 100 pages. Que dire d'autre à part joli? L'écriture est jolie, l'histoire est jolie. C'est doux aussi. Tout doux et chaud. Et réconfortant. Ca fait du bien, même si ce roman s'efface déjà de ma mémoire. A lire sous la couette pendant une longue soirée d'hiver.

Publié dans Je lis des livres

Commenter cet article

Jason 09/06/2007 21:23

et bien moi je ne peux l'oublier....il est l'un des quelques livres qui restent profondément fichés en moi, tout au fond de moi...et qui m'accompagnent....

Anne-Sophie 09/11/2006 12:37

Bonjour, c'est souvent l'impression que je garde après avoir lu un Christian Bobin... C'est doux, réconfortant mais il s'efface vite de ma mémoire.Au plaisir de te relire

yueyin 08/11/2006 00:21

Je ne connais pas du tout cet auteur, et le temps fraichit... hop sur la liste "à chercher à la bibliothèque" (je suis en repos post kafka)

gambadou 06/11/2006 16:06

Ah, bah c'est plus gai que le dernier billet !!!!!

Loupiote 07/11/2006 19:36

Cath, merci du conseil.
Gaëlle, tu as raison, l'hiver arrivant à grand pas (ça s'est refroidi du coté de Nice), mieux vaut être prudente.
Florinette, au vu du peu de pages, tu n'as pas grand chose à perdre sinon une heure ou deux :0)
Gambadou, merci de le remarquer.

Florinette 05/11/2006 19:01

J'avais lu la critique de dda sur le blog de Laurence et là je vois que toi aussi tu confirmes pour dire que c'est un joli roman. Il n'y a vraiment plus à hésiter ! ;-)