"Dans les bois éternels" de Fred Vargas

Publié le par Loupiote

Deux hommes sont retrouvés égorgés, une trace de piqure dans le bras. Les Stups veulent l'affaire mais le commissaire Adamsberg s'y oppose. Les vieilles mamans des deux garçons sont formelles, ils ne se droguaient pas. C'est donc une enquête pour la criminelle.

Et quelle enquête! On va de rebondissements en rebondissements. C'en est même parfois un peu trop tiré par les cheveux. Mais ce qui fait le charme de ce roman c'est le style de Fred Vargas. Une écriture fine, drôle, savante. Des chapitres courts, des personnages loufoques, des dialogues savoureux... Et une sacrée dose de culture en filigrane.

"Le chat se déplaçait au sein de la Brigade de point en point de sécurité, de genoux en genoux, du bureau d'un brigadier à la chaise d'un lieutenant, comme on traverse une rivière sur des pierres sans se mouiller les pieds. Il avait amorcé sa vie gros comme un poing, en suivant Camille dans les rues, il l'avait poursuivie sous la protection d'Adrien Danglard, qui avait été contraint d'installer l'animal à la Brigade. Car le chat était incapable de se débrouiller seul, tout à fait dénué de cette autonomie un peu méprisante qui fait la grandeur du félin. Et bien que mâle entier, il était l'incarnation de la dépendance et du sommeil permanant. La Boule, puisque tel l'avait appelé Danglard en le recueillant, était aux antipodes d'un animal totem d'une brigade de flics. L'équipe se relayait pour gérer cette masse de poils, de molesse et de crainte, qui exigeait qu'on l'accompazgne pour aller manger, boire ou pisser. Encore avait-il ses préférences, Retancourt se trouvant nettement en tête. La Boule passait l'essentiel de ses jours à deux pas de son bureau, étendu sur le capeau tiède de l'une des photocopieuses."

Publié dans Je lis des livres

Commenter cet article

choupynette 21/09/2006 22:30

Moi je suis un peu (pas trop mlaheuresment) comme tamara: énormément de livres dans ma LAL, mais pas PAL je n'en sais trop rien... bonj eveux bien compter.. et à vrai dire j'espère que je perdrai!!!

tamara 21/09/2006 19:08

J'aimerais bien jouer avec vous à la PGPAL (Plus Grande PAL) mais comme je n'aime pas trop perdre, je résiste à cette envie... En effet, bien que ma LAL soit longue, je m'oblige à ne pas dépasser 5 livres dans ma PAL ! Eh oui, sinon, cela me stresse... mais au moins, j'ai de la place sur ma table de chevet, contrairement à vous, mesdames ! ;-)

Loupiote 21/09/2006 19:32

je suis impressionnée, seulement 5 bouquins dans ta PAL, ça me laisse rêveuse....

Gaelle 20/09/2006 16:34

Moi aussi... Faut déjà que je compte les livres... et crois-moi , c'est déjà pas une mince affaire. On fait circuler le concours à ceux qui ont une chance de gagner aussi ?Au fait, je pars dimanche pour 15 jours de boulot cloîtrée dans une abbaye (je ne prends pas le voile, rassure-toi) et je reviens le 6 oct, alors si on le fait, ce concours... faut que je sache et que je me mette à compter !

Loupiote 21/09/2006 10:54

Compte Gaëlle, compte...

Gaelle 20/09/2006 10:15

Choupynette, "les jeux de l'amour et de la mort" c'est le tout premier livre de Vargas, qui a gagné un prix au Masque. Mais après ils ont refusé d'éditer ses livres suivants, qui à mon avis n'ont fait que s'améliorer !Sinon, Loupiote, je suis moi aussi infiniment soulagée que tu aies pu retrouver ce livre, que je me garde dans la réserve secrète, un recoin de la P.A.L, pour un jour faste... comme une friandise !Si on lançait un concours de PALs, au fait ? On mesurerait ça au poids, au nombre de pages, au nombre de bouquins... ça peut être marrant !

Loupiote 20/09/2006 11:51

Gaëlle, je suis partant pour le concours de celui ou celle qui à la plus grosse PAL. Si c'est au nombre de bouquins, j'ai peut-être une chance de gagner.

choupynette 15/09/2006 18:46

A vrai dire, je préfère ne pas savoir exactement combien il ya de livres dans ma PAL... ;-)